top of page
  • Photo du rédacteurcollectifdphi

27 mars: conférence de Johanna Henrion-Latché


Titre: Vertu éthique du dialogue philosophique auprès d’adolescents « hors normes »


Résumé: La question éthique (Potvin et Jourdan, 2024) travaille les recherches en sciences humaines et sociales. Dans nos travaux, nous ciblons le spectre large d’une adolescence ponctuellement carencée empêchée à une radicalité dysfonctionnelle plaçant le sujet « hors norme » (Henrion-Latché et Auriac-Slusarczyk, 2021). Mis face aux parcours chaotiques, migratoires, scolairement contraints d’adolescents, des constats sont d’abord posés : langage pauvre, comportements violents, agissements culturellement situés, réfractaires à la pensée et au dialogue avec l’adulte, rapports de défiance à l’adulte. Ensuite, est expérimentée une démarche anthropologique éducative testant l’intérêt du dialogue philosophique (Gregory et al., 2016) en situation de crise ou d’urgence. Sans disqualifier par avance les répertoires culturels ou le langage dysfonctionnel adolescent, l’introduction du questionnement philosophique est tentée pour (ré)orienter les adolescents vers des questionnements abstraits ; cela oblige à les décaler de l’urgence du présent, du réel au profit d’une pensée collective, partagée, osée. Dans cette communication, nous présentons les cadres de notre recherche, les visées de celle-ci et les méthodes mises en œuvre avec des adolescents dans les murs du lycée professionnel et hors les murs. Des illustrations des thématiques philosophiques empruntées par les adolescents mettront en exergue ce que permet le risque encadré d’une pensée de haut niveau (cf. Lipman, voir Grégory et al., 2016, op cit). 



10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page